top of page

Un Dieu de proximité

Tandis que le monde a vécu une grande distanciation sociale, un éloignement physique et sociale sans pareil, je prends le temps de me remémorer les fois où Dieu s’est approché de moi. Nous pouvons vivre bien des moments de solitude sur cette terre. Mais il n'y a rien de mieux que la présence de Jésus pour changer les circonstances. J’espère que ces expériences que je partagerai, te fortifieront dans le moment que tu traverses, car il est bon de se souvenir que Dieu est tout près de nous, lorsque nous souffrons, lorsque nous péchons, lorsque nous sommes en danger.

Une soif étanchée

As-tu déjà prié pendant que tu étais malade ou souffrant(e) pour recevoir un soulagement rapide de Dieu? Je me souviens de nombreuses fois avoir été malade, incapable de dormir, Dieu m’a accordé le sommeil ou en douleur, il m’a soulagée. Mais un moment plus particulier me vient à l’esprit. C’est celui où, malade, je n’arrivais pas à boire de l’eau pendant une semaine. Pendant des nuits, je me suis réveillée ayant si soif que je poussais des soupirs devant Dieu avec des larmes aux yeux. L’eau ne pouvait pas descendre. Mais une nuit, vers 3h ou 4h du matin, tandis que j’avais soif, je priais Dieu de me permettre de boire de l’eau sans souffrir. Après avoir prié, j’ai pu boire de l’eau. Gloire à Son nom! C’est à ce moment-là que j’ai compris les paroles du chant suivant:

Comme une terre altérée

Soupire après l’eau du ciel,

Nous appelons la rosée

De ta grâce, Emmanuel !


Être assoiffé est un état profond de manque, mais désirer la présence de Dieu est quelque chose d’encore plus profond. Pour étancher notre soif, dans le psaumes 42, David nous conseille de nous rendre à la véritable source. Nous trouvons ce message dans ce chant des hymnes et louanges:

Comme un cerf altéré brame

Après le courant des eaux,

Ainsi soupire mon âme,

Seigneur, après tes ruisseaux ;

Elle a soif du Dieu vivant,

Et s'écrie en le suivant :

Ô mon Dieu, quand donc sera-ce

Que mes yeux verront ta face ?

Un remède pour les affligés

Dieu est toujours prêt à répondre à notre cri pressant. Sa présence est un véritable remède pour les cœurs affligés et contrits. C’est ainsi que Dieu se révèle à nous lorsque, coupable, nous recherchons son pardon. Nous pouvons nous sentir loin de Sa face, mais il nous dit:

Venez et plaidons! (...) Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; S'ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. Ésaïe 1:18

Je me souviens qu'un jour, après avoir offensé Dieu, je ne me sentais pas digne de prier. En effet, je n’avais pas la force de demander pardon. Pour comble, ce jour-là, il s’est mis à pleuvoir et il y avait des orages. Je sentais que le ciel pleurait sur moi, pire encore, je pensais à la colère de Dieu. Dans le désespoir, j’ai prié : « Seigneur, je ne mérite pas ta grâce, mais tu es le seul qui puisse me sauver. Que dois-je faire pour trouver ton pardon? J’ai besoin de sentir ta présence. » Tandis que j’étais assise sur un banc, les larmes aux yeux, je tournai mon regard vers le ciel et je vis un arc-en-ciel. Je n’oublierai jamais ce moment. Cet arc-en-ciel me rappelait l’amour inconditionnel de Dieu et ces paroles du psalmiste:

Car tu es bon Seigneur, tu pardonnes, tu es plein d’amour pour tous ceux qui t’invoquent. Psaumes 86:5
Une main protectrice

Oui, j’ai pu ressentir la présence de Dieu lorsque j’étais malade et lorsque j’avais besoin de son pardon, mais Dieu a aussi manifesté sa présence dans ma vie à maintes reprises pour m’arracher du danger. Comment oublierai-je le jour où une voiture a failli me heurter? Brûlant un droit de passage, une voiture se dirigeait à toute vitesse vers moi. En une fraction de seconde, j’ai tourné ma tête et crié le nom de Jésus. Mes mains étaient sur le capot du véhicule qui s’est immobilisé exactement à mes genoux. Je ne pouvais que m’écrier:

L'ange de l'Éternel campe autour de ceux qui le craignent, Et il les arrache au danger. Psaumes 34:7



Ressentir la présence de Dieu pour moi, c’est voir sa main agir dans notre vie pour transformer les circonstances; de l’anxiété à la paix, de la souffrance au soulagement, de la culpabilité au pardon, du doute à la confiance et j’en passe.

Je ne saurais énumérer le nombre de fois où Dieu m’a pardonnée, réconfortée ou protégée, mais il est bon de sentir la proximité de Dieu lorsque la maladie nous ronge, lorsque le péché nous sépare de Lui ou lorsque le danger nous menace.

Et toi, quelles expériences t’ont rappelé que Dieu est tout près de toi?


Michelle Lafleur

Posts récents

Voir tout

Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page