top of page

Quelle est ta force?


Moi-même j’étais auprès de vous dans un état de faiblesse, de crainte et de grand tremblement; 1 Corinthiens 2:3a

Ces paroles de l'apôtre Paul m’ont profondément marquée après les avoir lu dans un moment de méditation avec mes compagnes de prière ce matin de sabbat. J’ai souvent regardé les personnages de la Bible comme des super-héros qui remplis de force et de courage accomplissaient la volonté de Dieu sans faille. J’avais cette conception que leur sentier était pavé de fleurs et qu’ils n’avaient aucune lutte personnelle à entreprendre pour une transformation de caractère.



Je ne pouvais concevoir qu’ils pouvaient être malades, avoir de mauvais traits de caractère et mener combat comme toi et moi pour garder la foi. Ce n’est qu’à travers des années de combat que j’ai compris que chacun de ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés (2 Ti 3:12) et devront aussi lutter jusqu’au sang (Hébreux 12:14) pour remporter la victoire sur cette nature pécheresse.


C’est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire. 2 Corinthiens 4: 16, 17

J’ai finalement compris que ces super héros ne le sont que par la puissance du St-Esprit. Étant très conscients de la nature de la chair, ils ont tous réalisé que leur force réside en Dieu et que la plus grande erreur serait de croire en leur capacité, leur savoir et la sagesse humaine pour présenter la Parole de Dieu.


Je crois personnellement que la faiblesse de Paul a grandement contribué à la diffusion de l’Évangile. Son handicap loin de l’immobiliser fut un constant rappel de cette humilité nécessaire pour être un disciple effectif de Jésus-Christ. Il a dû apprendre à dépendre de Dieu et à ne pas s’appuyer sur sa force pour accomplir quoi que ce soit.


Mon handicap sous la loupe divine

Ceci résonne en moi car je suis très consciente de mon handicap. Mon corps limité par la maladie m’empêche d'être active comme je l’aurais voulu. Je dois continuellement m’appuyer sur la grâce de Dieu même pour accomplir les tâches ménagères les plus simples. Mon état physique est aussi un écho de mon état spirituel. Je réalise que sans la puissance du St-Esprit, il m’est impossible de plaire à Dieu, d’accomplir sa volonté.


J’en viens à comprendre que le moi doit mourir chaque jour car cette fierté, en moi, refuse cette faiblesse et veut constamment me pousser à regimber, récriminer afin de me révolter contre Dieu.


J’apprends à travailler à mon salut avec crainte et tremblement (Phil 2:12), car je ne peux pas laisser mes émotions et mes sentiments prendre le dessus. Tous les motifs du cœur doivent passer sous la loupe divine et doivent être transformés pour s’aligner à la volonté de Dieu afin que tout ce que nous faisons soit fait pour sa gloire et non pour rechercher l’admiration et le regard des hommes.


Je dois rester constamment sur mes gardes pour ne donner aucune passe à cette nature charnelle. Se défaire de soi est une lutte constante. Je n’y arrive pas toujours, mais Dieu fait grâce et son pardon m’est pleinement accordé.





La puissance du St-Esprit à l'œuvre

Et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d’esprit et de puissance, afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu. 1 Corinthiens 2:4,5

Ce texte me rassure, car si Dieu me rend aussi faible, c’est pour que j’apprenne à m’appuyer sur Lui et non pas sur mon savoir, mes acquis et mes talents. Le St-Esprit en moi est le seul capable de persuader et de me rendre persuasive. L’éloquence humaine ne saurait jamais gagner une âme si elle n’est pas amenée au pied de la croix pour être sanctifiée. Le St-Esprit doit s’emparer de notre esprit et inspirer nos paroles pour qu’elles soient effectives.

Je crois que Dieu a aussi limité mon physique pour m’apprendre que sa grâce [me] suffit (2 Co 12:9). Je suis un vase d’argile qui, remplie par le Saint-Esprit, peut devenir puissant entre les mains de Dieu. Avec le peu que je possède, Dieu peut accomplir des exploits. Avec lui, je peux devenir un super héros, car ma foi se fonde non pas sur la sagesse humaine mais sur la puissance de Dieu. C’est par ma faiblesse qu’il confond les choses fortes de ce monde (1 Co 1:27).


Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. Aussi est-il écrit: je détruirai la sagesse des sages, et j’anéantirai l'intelligence des intelligents. 1 Corinthiens 1: 18

Sa force dans ta faiblesse

Dieu m’interpelle à partager ceci avec toi aujourd’hui. Comprends bien que sans lui nous sommes limités en toute chose, mais avec sa grâce, le ciel est ta limite. Le vase de terre que tu es, peut être utilisé par Dieu pour manifester sa gloire et sa puissance. Tu dois simplement apprendre à lui faire confiance en l’invitant à prendre le contrôle de ton existence. Donne-lui ce droit de travailler en toi. Rempli de sagesse et d’intelligence divines, tu pourras témoigner et servir avec force et puissance comme le fit l’apôtre Paul.


Prière: Père éternel, je réalise que ma force n’est que faiblesse. C’est par ta puissance seule que je puis tout accomplir. Aide-moi à m’appuyer sur toi et à te laisser me transformer pour devenir à mon tour un super-héros.

Au nom de Jésus.


Margathe F. Dieujuste

70 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page