top of page

Lâcher prise

L’hiver est enfin terminé. Il était long, dur à supporter et surprenant dans ses manifestations de neige. Nous avons vu les sept couleurs de l’arc-en-ciel, mais nous avons survécu à ces températures froides, ces bordées de neige et surtout aux risques engendrés par la glace. Si tu as beaucoup conduit cet hiver, tu conviendras que la sécurité dont tu as joui n’avait rien à voir avec tes habiletés de chauffeur, mais bien la grâce de Dieu, car nombreuses sont les fois où l’on perd le contrôle du volant.


L'ange de l'Eternel campe autour de ceux qui le craignent, Et il les arrache au danger. Psaumes 34:8
Garder le contrôle

Je me souviens encore de la première année où j’apprenais à conduire en hiver. On m’avait beau raconté toutes sortes de choses, me conseiller aussi, mais lorsqu’on perd le contrôle, il semble qu’il est facile d’oublier toutes notions apprises. La seule chose qui nous importe c’est de reprendre le contrôle et assurer notre sécurité. Car en fait, il n’y a rien de plus frustrant que d’appuyer sur les freins et de se voir tout de même en mouvement. Je veux bien te partager l’une de ses expériences.


Lâcher les freins

Un jour après une activité à l’église, j’étais au volant du véhicule familial; nous allions déposer quelqu’un chez elle. En sortant de la ruelle, sous l’effet de la glace, j’ai perdu le contrôle et je me suis mise à appuyer de toutes mes forces la pédale des freins pour immobiliser la voiture. Mais rien ne s'est passé. La voiture continuait dans sa trajectoire et je devais la diriger avec précaution. Ma mère me communiquait quelque chose que j’arrivais à peine à comprendre tant j’étais sous le choc. «Lage fren an!» Lâche les freins? Comment ça, lâche les freins? Me suis-je dit dans la fraction de secondes qui s’écoulait. Les freins étaient tout ce que j’avais pour freiner ce véhicule. Au fond de moi je n’avais pas envie de lâcher prise. Mais j’ai levé mon pied de la pédale quelques secondes, pour la remettre rapidement. Voilà que le véhicule a arrêté de glisser. J’étais encore dans tous mes états, mais j’ai appris une grande leçon.


Apprendre à lâcher prise

La fraction de seconde où j’ai lâché prise était cruciale. Depuis cet hiver, lorsque je conduis et sens la glace sous les pneus, je lâche les freins un moment. Évidemment cela n’a pas été facile dans les débuts, car mon réflexe était toujours d’exercer mon pouvoir et enfoncer cette pédale pour que le véhicule se soumette à ma volonté. Mais plus j’ai vécu cette expérience, plus j’ai appris à maîtriser l’art de lâcher prise. Maintenant, je le fais à coeur joie, car je sais ce que cela apporte. Je remercie le Seigneur pour cette expérience.


Lâcher prise physiquement d’un objet sur lequel on exerce un pouvoir ou un contrôle n’est pas une chose facile, aller voir sur les évènements et circonstances de notre vie. Tu vois sûrement où je veux en venir.

Ne t’appuie pas sur ton intelligence, mais de tout ton cœur, mets ta confiance dans le SEIGNEUR. Reconnais-le dans tout ce que tu fais, et lui, il guidera tes pas. Proverbes 3:5-6 PDV2017



Contrôler ce qui est contrôlable

Cette maladie dont tu souffres, ce diagnostic d’un proche, cette relation familiale qui te cause tant de soucis, cette température instable, l’humeur de ton patron, le comportement de ton conjoint ou ta conjointe, ce dossier sans verdict, ces entrevues sans succès sont toutes des choses que tu ne peux pas contrôler, mais qui semble t’irriter et te porter à réagir au-delà de mesures. Comme cette pédale que je ne voulais pas lâcher et qui pouvait causer un accident fatal, les éléments de ta vie que tu veux à tout pris maîtriser sans succès peuvent te détruire. Que ce soit par le stress, l’anxiété ou autres.


Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie? Matthieu 6:27
S'abandonner à Dieu

Il est vrai que Dieu nous a doté du libre arbitre et de grandes capacités, mais le contrôle ultime est entre ses mains. Le Seigneur désire t’apprendre à lui faire confiance, comme mentionné dans le verset ci-haut (proverbes 3:5-6). Je t’invite à t’abandonner à lui, car tes destinées sont entre ses mains (voir psaumes 31:16a). En fait, il ne veut que ton bien.


Un autre jour je te partagerai plus de raisons pour lesquelles le chrétien devrait lâcher prise et s’abandonner à Dieu. Mais, en attendant, je t’invite dans un esprit d’apprentissage à lire cette prière:


Mon DIEU, donne-moi la sérénité
d'accepter les choses que je ne puis changer,
le courage de changer les choses que je peux,
et la sagesse d'en connaître la différence.

Prière de la sérénité, théologien américain Reinhold Niebuhr



Michelle Lafleur

Jeune femme, avide de savoir et passionnée de musique chrétienne et de chants. Elle aime analyser les événements de sa vie à la loupe de la bonté de Dieu. Elle offre d'être une mentor créative pour ceux qui veulent développer un esprit plus positif face à la vie et témoigner de la reconnaissance dans les grandes comme dans les petites choses.

85 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page