top of page

Interrupteur de lumière


As-tu déjà joué avec l’interrupteur d’une lumière, afin de l’immobiliser à mi-chemin? Que remarques-tu?

Beaucoup d’entre nous, avons sans doute essayé cela pendant notre enfance. N’est-ce pas?

En y repensant dernièrement, j’ai réalisé qu’autant de fois qu’on puisse le faire, le résultat reste le même ; la lumière ne s’allume pas.


Deux camps

C’est ainsi qu’une illustration me revient en tête. Elle présente le monde divisé en deux camps: le camp de Dieu et le camp du Diable. Ces deux camps sont séparés par une clôture. Une foule nombreuse doit prendre position dans l’un ou l’autre. Certains se dirigent à gauche et d’autres, à droite. Certains marchent d’un pas ferme, d’autres, d’un pas hésitant. Puis, après un bon moment, tous se sont positionnés, sauf un homme. Voulant se soustraire à la foule, il se proclame neutre et va s'asseoir sur la clôture. Au diable de s’avancer et lui dire : « la clôture m’appartient ».





Un choix ténébreux

Peut-on réellement être neutre? « …Puisses-tu être froid ou bouillant… ». (Apocalypse 3 : 15) nous dit Jésus. Le juste milieu, n’a jamais bon goût. De même pour cet interrupteur et cet homme, je crois que lorsque nous ne prenons pas position pour Dieu, nous sommes dans les ténèbres. Pire encore, lorsque nous avons un pied dans le monde et un pied dans l’église ou un pied dans les pièges du malin et un pied dans la Parole de Dieu, nous nous positionnons automatiquement dans le monde et notre lumière est éteinte. Évitons donc les compromis.

Je suis la lumière

Je suis la lumière, a dit le Seigneur,

Avec toi mon frère, ouvre-lui ton cœur.

Le monde est plein d’ombre,

Brillons, brillons bien,

Toi dans ton coin sombre

Et moi dans le mien.

(# 565, Hymnes et louanges)

Voilà les paroles touchantes d’un air que l’on savait chanter à la classe enfantine.


La lumière du monde

Je crois vraiment que nous sommes appelés à être une lumière; une source de clarté, de connaissance et de vérité. En fait, Jésus lui-même nous a appelé la lumière du monde dans Matthieu 5 : 14-16 :

« Vous êtes la lumière du monde. Quand une ville est construite sur une montagne, elle ne peut pas être cachée. Et quand on allume une lampe, ce n’est pas pour la mettre sous un seau! Au contraire, on la met bien en haut, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De la même façon, votre lumière doit briller devant tout le monde. Alors les autres verront le bien que vous faites. Ils pourront chanter la gloire de votre Père qui est dans les cieux. » (PDV 2017).



Pourquoi ne pas prendre position pour Jésus, la grande lumière?


La prochaine fois que tu auras à toucher un interrupteur, souviens-toi de l'illustration des deux camps et qu’il n’y a pas de camp neutre. Et lorsque tu l’allumeras, rappelle-toi que ta lumière doit rester allumée;

TU ES LA LUMIÈRE DU MONDE!



Posts récents

Voir tout

Комментарии


Posts à l'affiche
Posts Récents