top of page

Aie confiance


Ne crains rien, car je suis avec toi; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; Je te fortifie, je viens à ton secours, Je te soutiens de ma droite triomphante. Es.41.10


Dans un groupe de prière dont je fais partie, nous avons pendant une semaine étudié le chapitre 41 du livre d'Ésaïe. Cette lecture m’a été d’un grand réconfort et aujourd’hui, j'aimerais en partager les leçons avec toi. Pour bien comprendre ce chapitre, il faut le placer dans son contexte. Israël se trouvait dans une situation qui engendrait normalement la peur. Il était déporté à Babylone à cause de sa désobéissance à l’égard de Dieu.


Pour nous qui vivons au XXIe siècle, la captivité pourrait ne pas signifier grand-chose. Cependant, quand on parle de captivité à cette époque- là, on voit les conditions inhumaines dans lesquelles vivaient ces personnes; elles n'étaient pas libres de leurs faits et gestes. Ces captifs appartenaient à leur maître. Israël était donc en esclavage et selon la prophétie, elle devait passer soixante-dix ans en exil. C'est ainsi qu’au beau milieu de la captivité, l’Éternel a envoyé Ésaïe pour lui donner ce message d’encouragement :


« Ne crains rien, car je suis avec toi; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; Je te fortifie, je viens à ton secours, Je te soutiens de ma droite triomphante. » (Es. 41.10)


2 considérations à faire sur ce texte

1. Dieu invite son peuple à contrôler sa peur

Le Larousse définit la peur comme étant un sentiment d'angoisse éprouvé en présence ou à la pensée d'un danger, réel ou supposé, d'une menace.  En effet, le peuple d’Israël faisait face à toutes sortes de menaces. Cependant, il devrait apprendre à contrôler sa peur et son inquiétude parce que Dieu était avec lui.

T'est-il arrivé d'entreprendre un projet et d'avoir peur d'échouer? Si tu nourris tout le temps cette idée d'échouer, tu te diras que ta vie est un échec. Tu auras peur d’entreprendre autre chose par crainte d'échouer. Tu peux même au fil du temps avoir des idées négatives, déprimantes qui affectent ta santé mentale.  En d'autres termes, la peur est un sentiment qui paralyse nos actions : « La peur est aveugle et ne peut discerner l’avenir. Mais Jésus voit la fin dès le commencement. Il a préparé une issue à chaque difficulté » nous dit Ellen G. White, dans le livre Le ministère de la guérison, page 415.

De plus, certains experts vont jusqu'à dire que presque toutes les maladies viennent de la peur. Celle-ci peut engendrer le stress, l'anxiété, des crises de panique, des problèmes musculaires, une mauvaise digestion, le diabète et j'en passe. Puisque Dieu est soucieux de notre santé, il veut certainement que nous contrôlions notre peur.

2. Dieu invite son peuple à ne pas demeurer dans l’inquiétude


Généralement en été, il fait très beau. J’ai développé l’habitude de me promener tranquillement en regardant autour de moi les jolies fleurs, les lapins, les écureuils, tout ce qui attire mon attention. Un jour, je marchais tranquillement, quand tout à coup, j’ai vu un petit serpent sortir de nulle part et se faufiler devant moi. J’ai paniqué. J’ai rebroussé chemin, le cœur en émoi, inquiète à l’idée que d’autres serpents pourraient faire leur apparition. Assurément, je ne peux pas comparer cet événement à celui du peuple qui vivait en captivité. Cependant, c’est au beau milieu de situation de peur que Dieu se manifestait en leur disant « ne promène pas des regards inquiets.»



Ne pas promener les regards inquiets veut dire pour moi ne pas se complaire dans l’inquiétude, car elle ronge, elle mine la vie. L'inquiétude nous rend malheureux. C’est une compagne très fidèle de la peur. Or, Dieu ne veut pour aucune raison voir son peuple se complaire dans l’inquiétude. Quelques siècles plus tard, l'apôtre Paul va conseiller aux Philippiens de se confier en Dieu :



« Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces » Philippiens 4. 6.

Dieu voulait que son peuple ait confiance en lui parce que lui-même viendrait à son secours « Je suis ton Dieu, je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante ». Quelle assurance pour le peuple de Dieu d’avoir son secours!

Un enseignement digne d’être bien compris 


J'ai appris que ne j'arrive pas à maîtriser la peur de par moi-même, cependant si je me soumets à Dieu, non seulement il m'aidera à la vaincre, mais il a aussi le pouvoir d'intervenir dans les situations les plus difficiles et effrayantes de ma vie. Dieu m'a aussi appris au cours de la lecture de ce chapitre à le laisser intervenir dans ma vie car, je n'ai pas toujours la capacité nécessaire pour atteindre mes objectifs, il y a des situations qui nécessitent une intervention divine.

 
La peur est aveugle et ne peut discerner l’avenir. Mais Jésus voit la fin dès le commencement. Il a préparé une issue à chaque difficulté. 

EGW, Le ministère de la guérison, p. 415

 

S’il y a des décisions que tu as prises par le passé qui te poursuivent aujourd’hui et engendrent chez toi de la peur, des regards inquiets, s’il y a des défis qui se présentent devant toi comme des géants et qui paraissent insurmontables, Dieu t’ordonne d'arrêter d'avoir peur, d'arrêter de promener des regards inquiets parce qu'il est avec toi. Il te fortifie, il vient à ton secours en dépit de tes erreurs. Confie-toi en Dieu, en ses promesses. Ne voudrais-tu pas tout remettre entre les mains du Seigneur et lui faire confiance? 



PRIÈRE

Mon Dieu, je reconnais que la peur prend souvent le dessus et peut me paralyser. Aujourd’hui, tu m’ordonnes de la contrôler parce que tu es avec moi. S’il te plaît rassure-moi, fais que je puisse avoir cette confiance en tes promesses jusqu'à ce que tu viennes me chercher. Amen!


Gertrude Joseph

215 vues

Posts récents

Voir tout

2 commenti


Elia Menard
Elia Menard
29 ago 2021

Le conseil le plus répété dans la bible: ne crains pas...

Je ne suis pas versée dans la numéro logie. Toutefois, il convient d'attirer l'attention sur le fait qu'on retrouve ce conseil 365 fois... Coïncidence??? Je ne crois pas. Dieu sait que nous nous inquiétons pour un rien. Donc, à chaque jour Il nous rappelle ceci: ne crains rien, ne t'inquiète pas, ne t'alarme pas.... Je suis Dieu!


Merci Gertrude pour ce rappel.

Mi piace

un grand merci à la rédactrice pour la rédaction de ce beau texte. Il est très profond et inspirant. 🙏🏽❤️

Mi piace
Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page